Participer au site : news photo video
avatar Se connecter
Arbitrage

Arbitrage


groupesToute l'association

 

Evolution technique de la pratique du judo en compétition

Le principe du judo est d'abord la recherche du IPPON.
L'objectif de ce nouvel arbitrage est de respecter les fondamentaux du judo : rendre la pratique de compétition plus attractive, garder en référence l'application des fondamentaux dans la recherche du ippon (kuzushi, tsukuri, gake) et éviter la recherche de la pénalité pour gagner.
 
 
 
 
Les changements en NAGE WAZA
Toute saisie du pantalon est interdite.
Toutes les saisies de jambe sont autorisées après garde installée à une ou deux mains et attaque immédiate. Ex : morote-gari.
Une technique de projection commence lorsque Tori est en position debout et continue jusqu'au sol sans arrêt significatif.
Les valeurs techniques sont le yuko, le waza-ari, le ippon.
La décision est obligatoire (fin de l'avantage décisif). Pour décerner la victoire, la technique prime sur la pénalité.
 
Nouvelle échelle des pénalités
Le premier avertissement pour non-combativité est gratuit. En cas de récidive : shido.
Dans les tous autres cas de fautes, les pénalités sont immédiates.
Ø 1er shido = yuko à l'adversaire
Ø 2e shido = waza ari à l'adversaire
Ø 3e shido = hansoku make => ippon à l'adversaire.
 
La règle de l'avantage sur la liaison debout/sol
En cas de fausse attaque :
Il faut laisser la possibilité à Uke d'enchaîner au sol et donner la pénalité à Tori sans interrompre le combat.
L'arbitre signalant la pénalité en cours doit désigner la marque de couleur correspondant au combattant.
Est considérée comme liaison debout/sol toute technique de projection pratiquée avec un temps d'arrêt significatif ou avec des reprises d'appuis répétées.
Pas de valeur donnée, mais possibilité de poursuivre en ne waza.
 
 
Actions en bordure
Pour qu'une action en bordure soit valable, il faut qu'une partie du corps d'un des deux combattants soit encore dans la surface de combat avant le déclenchement de l'attaque.
Toute sortie de tapis ou poussée volontaire doit être sanctionnée par shido.
 
Axe de projection
Sur les techniques de projection comme seoi-nage, lorsque Uke passe dans le dos de Tori et chute à l'opposé de la direction initiale : pas de valeur annoncée.
Il faut déterminer l'axe de la chute et tenir compte de la médiane du dos de Tori.
Sur toute réaction technique de Uke, sur l'attaque de Tori, bien définir s'il y a défense ou kaeshi waza.
Dans les situations de kaeshi waza, il faut donner la valeur à celui qui contrôle l'action de projection finale. En cas de doute, ne pas donner de valeur.
Pour valider le contre de sumi gaeshi, Uke doit supprimer la jambe d'appui de Tori.
 

 

Les changements en NE WAZA
Pour valider l'osaekomi, Tori doit contrôler Uke sans être lui même contrôlé.
En osaekomi, en bordure avec sortie de tapis, l'arbitre doit laisser continuer le combat et annoncer toketa uniquement sur une sortie technique de Uke.
Une action en shime waza ou kansetsu waza, sera valide, si elle est engagée à l'intérieur de la surface de combat et se termine à l'extérieur avec un résultat immédiat.
Dans le travail au sol, pour obtenir le matte, Uke doit se relever ou soulever Tori en étant lui-même en position de force et de contrôle.
Changement des temps d'osaekomi
Ø 10'' à 19'' = Yuko
Ø 20'' à 24'' = Waza ari
Ø 25'' = Ippon

 

 

 

 

INFO

Dates de pré-inscriptions dans les news!!

Calendrier

Partenaires

PHOTOS

Formation PSC1 du dimanche 17 avril 2016Formation PSC1 du dimanche 17 avril 2016Formation PSC1 du dimanche 17 avril 2016Formation PSC1 du dimanche 17 avril 2016Walide KHYAR présent pour le Téléthon

PROCHAIN ÉVÈNEMENT

Aucun évènement à afficher.